Un brin de folie sportive à La Roche à Veillon cet été –  »Gym Tonic » du 26 juin au 1er septembre 2018

Un brin de folie sportive à La Roche à Veillon cet été
avec la pièce Gym Tonic à Saint-Jean-Port-Joli du 26 juin au 1er septembre 2018.

Pour sa deuxième saison à la production et la direction artistique de La Roche à Veillon resto-théâtre, Nancy Bernier nous entraîne au « gym » avec la pièce Gym Tonic, de Bruno Marquis, écrite en collaboration avec Marylise Tremblay. Le metteur en scène Bertrand Alain nous promet une soirée délirante et pour s’en assurer, il s’est entouré des comédiens Nancy Bernier, Christian Michaud, Réjean Vallée et Sarah Villeneuve-Desjardins. Du 26 juin au 1er septembre, l’équipe nous donne rendez-vous avec Martine Laforce (Nancy Bernier), 50 ans, célibataire au cœur brisé par le départ récent de son mari. Pour se sortir de sa torpeur, elle décide de s’inscrire au gym. Un ambitieux projet pour une sportive…

Gym Tonic est un portrait sur l’estime de soi, la performance et le culte du corps. La pièce aborde avec humour et délicatesse la crise de la cinquantaine, l’urgence de vivre, de se redéfinir… « C’est une histoire sensible à laquelle les gens pourront s’identifier », commente Nancy Bernier. « J’avais envie de sortir des chalets et maisons de campagne pour proposer un nouvel univers aux spectateurs. Le centre de conditionnement physique est un endroit extrêmement riche en personnages colorés et un terrain fertile pour la comédie de situation », se réjouit-elle. Fidèle à la démarche artistique qu’elle propose à La Roche à Veillon depuis le début de son mandat en 2016, cette dernière a demandé à l’auteur de retravailler ce texte écrit il y a 13 ans, pour en actualiser la forme et lui donner encore plus de mordant. Ainsi, une myriade de personnages plus grands que nature évolueront autour de Martine. De belles performances physiques sont à prévoir pour les comédiens qui camperont plusieurs rôles, en plus de s’activer sur les différents appareils. La musique, le chant et la vidéo viendront rythmer la mise en scène de Bertrand Alain, bien connu de la Roche à Veillon pour ses propositions vivantes et remplies de folie. Son équipe et lui vous offriront du théâtre d’été dans sa plus pure tradition, teinté d’une bonne dose d’absurdité et d’autodérision.

Texte : Bruno Marquis / Collaboration au texte : Marylise Tremblay / Mise en scène : Bertrand Alain / Distribution : Nancy Bernier, Christian Michaud, Réjean Vallée et Sarah Villeneuve-Desjardins / Scénographie : Janie Lavoie / Costumes : Julie Lévesque / Bande son et vidéo : Marilyn Laflamme / Éclairage et régie : France Deslauriers

Une terrasse pour profiter du lieu unique
Les changements amorcés l’an dernier à La Roche à Veillon resto-théâtre, notamment avec la nomination de Nancy Bernier comme productrice et directrice artistique et l’arrivée de Stéphane Caron au poste de chef cuisinier, se poursuivent cet été. La construction d’une nouvelle terrasse pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes permettra de profiter pleinement de la saison estivale, que ce soit pour prendre un verre ou se restaurer.

Un virage famille encore plus marqué cet été
Le virage familial se poursuit cette année avec la possibilité pour les jeunes de 14 ans et moins d’assister gratuitement à la pièce du mardi au vendredi.

Vidéo promotionnelle Gym Tonic : youtube.com/watch?v=GBJCl2yFPuo
Site Internet de La Roche à Veillon resto-théâtre : rocheaveillon.com

À propos de La Roche à Veillon
La Roche à Veillon resto-théâtre est une véritable institution située à Saint-Jean-Port-Joli, en Chaudière-Appalaches. Depuis plus de 50 ans, grâce à une offre théâtrale et culinaire d’exception, l’établissement ravit ses visiteurs en proposant du théâtre d’été à la fois drôle et intelligent et une délicieuse cuisine traditionnelle. Fondée par des visionnaires, elle a été créée pour assurer la vitalité touristique de la région. Ses premières réalisations, soit le théâtre La Roche à Veillon (1964) et le restaurant La Boustifaille (1965), se sont avérées de francs succès. Chaque année, selon les disponibilités financières, les surplus contribuent à soutenir le développement de projets touristiques locaux porteurs.

Auteur: Communiqués

Partager cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.