Une réjouissante 24e saison de danse pour La Rotonde!

L’équipe de La Rotonde, diffuseur spécialisé en danse contemporaine, est heureuse de lever le voile sur les quatorze œuvres chorégraphiques qui forment sa 24e saison. Du 8 octobre 2019 au 26 mai 2020, le public pourra découvrir des propositions provenant du Québec, de Vancouver et de la France. Comptant plusieurs pièces de groupe, la saison 2019-2020 promet fascination, poésie et virtuosité.

Danse de la Rotonde @crédit photo: Daniel Tremblay

Après une saison ponctuée de nombreux solos, cette24e programmation s’annonce particulièrement rassembleuse. Au total, on dénombre 80 artistes sur scène : une moyenne de six par œuvre! Faisant la part belle aux créateurs québécois, la saison 2019-2020 sera l’occasion de célébrer la vitalité et la diversité de la scène québécoise en danse!

En cours de saison, on assistera au retour de plusieurs compagnies présentées dans les dernières années : Danse K par K (Québec), la Compagnie Virginie Brunelle (Montréal), Out Innerspace Dance Theatre (Vancouver), Le Petit Théâtre de Sherbrooke (Sherbrooke), La [parenthèse] / Christophe Garcia (France) et la BIGICO (Montréal). Ce sera aussi l’occasion de découvrir des compagnies diffusées par La Rotonde pour une première fois : Le CRue et la Compagnie Wu Xing Wu Shi, de la ville de Québec, ainsi que le Collectif CHA, Je suis Julio et Mandoline Hybride, originaires de Montréal.

C’est d’ailleurs une programmation quasi-paritaire qui a été montée par le tandem formé de Steve Huot, directeur artistique, et de Marie-Hélène Julien, directrice et programmatrice de La Rotonde :

« Une foisonnante saison de danse nous attend pour 2019-2020. Nous sommes très fiers de compter parmi les créateurs 12 femmes et 10 hommes qui vous proposeront des œuvres fascinantes, affirmées et vibrantes, voire même démesurées! », souligne Steve Huot.

Les danseurs de la Rotonde @crédit photo: Daniel Tremblay

La Rotonde poursuit également ses précieux partenariats de diffusion : quatre propositions, dont trois grandes formes, seront diffusées en coprésentation avec le Grand Théâtre de Québec et une proposition pour les 8 à 12 ans sera présentée avec le Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

Les habitués de La Rotonde pourront voir leurs habitudes changer quelque peu cette année : exceptionnellement, aucun spectacle ne sera présenté à la salle Multi en raison de travaux de réfection à la Coopérative Méduse. Ce sera alors l’occasion de découvrir un nouveau lieu de diffusion : le Laboratoire des Nouvelles Technologies de l’Image, du Son et de la Scène (LANTISS) de l’Université Laval. Le Théâtre Périscope s’ajoutera également à la liste des lieux de diffusion, complétée par les habituels Maison pour la danse, Grand Théâtre de Québec et Théâtre jeunesse Les Gros Becs.

01

Singeries
Mandoline Hybride

Priscilla Guy et Catherine Lavoie-Marcus / Montréal

8, 9, 10, 11 octobre 2019, 20 h
Maison pour la danse

Sur scène, deux amies se singent : au centre d’une fresque vidéographique, leurs gestes se dédoublent, se livrent au grotesque et volent en éclats. Réjouissant tête-à-tête, Singeries est une performance où s’amalgament diverses formes artistiques dans un univers foisonnant et soigneusement dirigé. Parions que vous en ressortirez le cœur gonflé.

02

De la glorieuse fragilité

Danse K par K

Karine Ledoyen / Québec

30, 31 octobre et 1er novembre 2019, 20 h
Université Laval – LANTISS

C’est avec le cœur en fête que Karine Ledoyen propose une bienveillante réflexion autour de la danse avec cette pièce documentaire. De la glorieuse fragilité ouvre un dialogue sensible et intelligent entre des interprètes qui ont quitté la pratique et d’autres qui la célèbrent toujours.

03
FRONTERA
Animals of Distinction

Dana Gingras / Montréal

20 novembre 2019, 20 h
Grand Théâtre de Québec – salle Louis-Fréchette

 
En coprésentation avec le Grand Théâtre de Québec / À l’ère du nationalisme agressif et de la surveillance de masse industrielle, le corps humain n’a jamais été aussi visible, soumis à des formes envahissantes de contrôle. Alors que les domaines public et privé sont engloutis par les technologies de surveillance, quel espace reste-t-il pour le corps indiscipliné, ingouvernable?

04

Bygones

Out Innerspace Dance Theatre

David Raymond et Tiffany Tregarthen / Vancouver

21, 22, 23 novembre 2019, 20 h
Théâtre Périscope

La compagnie vancouvéroise revient au Québec avec une proposition chimérique flirtant avec le surnaturel. Avec une gestuelle hyper-détaillée, les interprètes taquinent la matérialité, renversant la logique. Bygones est un hymne aux forces invisibles, aux désirs inavoués.


05

SUITES PERMÉABLES
Danse Carpe Diem

Emmanuel Jouthe / Montréal

23, 24 janvier 2020, 19 h et 20 h 30
Maison pour la danse

SUITES PERMÉABLES questionne l’intimité. La pièce s’attarde à cette couche invisible, cet espace personnel qui permet d’entrer en contact avec le monde, de le respirer, de le transpirer et, surtout, de le sentir. Une rencontre où la danse se perçoit en périphérie de la scène, à travers l’épiderme, souvent à fleur peau.

06
Vraiment doucement
RUBBERBAND

Victor Quijada / Montréal

18 février 2020, 20 h
Grand Théâtre de Québec – salle Louis-Fréchette

En coprésentation avec le Grand Théâtre de Québec / Le chorégraphe Victor Quijada récidive avec deux musiciens et dix danseurs-athlètes virtuoses, au sommet de leur forme. Offrant à la fois délicatesse, brutalité, finesse et haute voltige, Vraiment doucement met en scène toute l’énergie contenue dans l’urgence, la révolte, le chaos et la fuite.


07

Résilience

Le CRue

11 ans et +

Julia-Maude Cloutier et Amélie Gagnon / Québec

17, 18 mars 2020, 13 h 30
, 19, 20 mars 2020, 20 h Université Laval – LANTISS

Et si l’art du déplacement était une façon de vivre la résilience au quotidien? Dans une recherche d’authenticité où l’effort est donné à voir, les interprètes sont amenés à affronter leurs limites pour les redéfinir, ensemble. Ce mode collaboratif crée des points de rencontre qui ouvrent des possibilités de création porteuses, enthousiasmantes.

08
Les corps avalés
Compagnie Virginie Brunelle

Virginie Brunelle / Montréal

1er avril 2020, 20 h
Grand Théâtre de Québec – salle Octave-Crémazie

En coprésentation avec le Grand Théâtre de Québec / Les corps avalés est une émouvante odyssée humaine où l’intelligence sensible de Virginie Brunelle se conjugue à la virtuosité du Quatuor Molinari, révélant une œuvre saisissante qui dépeint une humanité fatiguée, en quête de douceur et de solidarité.

09

Le problème avec le rose

Le Petit Théâtre de Sherbrooke et
La [parenthèse]
8 à 12 ans

Érika Tremblay-Roy et Christophe Garcia / Sherbrooke, France

31 mars et 1er, 2, 3 avril 2020, 9 h 30
. 5 avril 2020, 11 h et 15 h Théâtre jeunesse Les Gros Becs
 

En coprésentation avec le Théâtre jeunesse Les Gros Becs / Après avoir appris la terrible nouvelle que le rose est pour les filles, quatre amis s’aventurent à chercher de nouveaux repères, pour le pire et pour le meilleur. Le problème avec le rose est un spectacle teinté d’humour et d’absurde qui allie le théâtre et la danse.


10

Memory Palace

Je suis Julio

Dorian Nuskind-Oder / Montréal

14, 15, 16, 17 avril 2020, 20 h
Maison pour la danse

Rigoureuse, ludique et énergétique, Memory Palace explore les liens entre la mémoire corporelle, la musique et la danse. Une performance salutaire qui invite à se réapproprier son corps dansant par l’entremise des souvenirs. Une expérience rafraîchissante, qui donne espoir.


11

Programme double

28, 29, 30 avril et 1er, 2 mai 2020, 20 h
Maison pour la danse

Transire
Compagnie Wu Xing Wu Shi

Mikaël Xystra Montminy / Québec

Le chorégraphe de Québec propose un duo poignant avec l’interprète Odile-Amélie Peters dans un style unique alliant Kung Fu de Wudang, ballet, breakdance et danse contemporaine. Inspiré de la pièce Le jeune homme et la mort (Jean Cocteau, Roland Petit), Transire revisite le drame dans une lecture contemporaine.

+

Night Owls

Collectif CHA

David-Alexandre Chabot et Paul Chambers / Montréal

Noirceur. Dans une savoureuse lenteur, un être lumineux tente de communiquer avec le public. L’expérience est à la fois fantastique, empathique, humaine. Misant sur le truchement des perceptions, Night Owls défie les sens et s’engage dans une esthétique visionnaire au confluent des langages et des techniques.

12

Gigue in the dark 2.5

BIGICO

Lük Fleury, Sandrine Martel-Laferrière, Ian Yaworski / Montréal

13, 14, 15, 16 mai 2020, 20 h
Maison pour la danse

En codiffusion avec la BIGICO / Les adeptes d’expériences sensorielles traverseront avec émerveillement cette douce noirceur habitée de danseurs-fantômes ponctuée de lumière. Gigue in the dark 2.5, un spectacle immersif qui stimule l’imaginaire, qui déploie l’inventivité d’une société de gigueurs en pleine effervescence.

13
Magnetikae
La Otra Orilla

Myriam Allard et Hedi Graja / Montréal

26 mai 2020, 20 h
Grand Théâtre de Québec – salle Octave-Crémazie

En coprésentation avec le Grand Théâtre de Québec / La Otra Orilla propose un conte flamenco pour quatre interprètes – une danseuse, un chanteur, un pianiste et un percussionniste – qui émerge de la chaleur andalouse pour se déposer sur une banquise à la dérive. Une œuvre qui interroge les paysages qui vivent à l’intérieur de chacun, d’une poésie inouïe.
Billetterie
Les billets unitaires (1 à 5 spectacles) et les abonnements (6 à 13 spectacles) sont en vente sur la billetterie en ligne de La Rotonde. Rendez-vous sur larotonde.qc.ca pour connaître les différents modes d’achat et les détails de la programmation.

@crédit photos: Daniel photographe

Author: Daniel Tremblay

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :