V’là Décembre qui nous arrive!

Le 13 décembre débutait la 16e saison de la grandiose comédie musicale : Décembre, à la Place des arts de Montréal. Cette comédie musicale féérique de Noël réunie toute la famille dans un spectacle de chants, de danse, de musique et de charme. Dès l’arrivée dans la salle, les rideaux fermés de motifs d’emballage cadeau et les boites des musiciens de chaque côté de la scène nous rappelant les carrousels de notre enfance, nous offrent un bref aperçu de la magie de Noël qui s’opérera au cours des minutes qui suivront. Plus les minutes avancent, plus la foule est fébrile.

 

DÉCEMBRE – C’est l’hiver

Les rideaux se lèvent sous un doux vacarme d’applaudissements et de cris de joie. Une voix nous raconte ses Noëls d’enfant au son d’une petite chorale d’hommes et de femmes vêtus de blanc et d’un chef d’orchestre amusant. Un 2e rideau se lève et nous nous retrouvons sous notre sapin, dans une place centrale d’un petit village où les villageois sont figés sur place et commencent à bouger, à tour de rôle, en chantant. Ils se préparent pour la veille de Noël. Les personnages sont joyeux, se lancent des balles de neiges sous des airs de « Vive le vent » et autres chansons célébrant l’hiver.

 

 

DÉCEMBRE – Sainte Nuit

L’original « Petit papa Noël » suit avec les petites filles et garçons, faisant leurs listes de cadeaux. L’histoire continue vers l’achat des cadeaux sans oublier l’atelier du Père Noël et ses lutins, qui travaillent d’arrache-pied pour terminer les derniers cadeaux. Aux sons des tambours, un garçon développe son cadeau et nous raconte son histoire très touchante et remplie d’émotions de « L’enfant au tambour« . Il ne faut pas oublier les sans-abris, ceux qui sont loin de nous et les autres oubliés. Nous sommes honorés des monologues de « Noël au camp » et « La petite fille aux allumettes». Le décompte de minuit arrive et on se retrouve à l’église pour entendre le merveilleux « Minuit Chrétien ». Une performance éblouissante de Marc Hervieux donnant des frissons, termine la 1ère

La 2e partie s’ouvre sur le jour de Noël avec l’ « Ave Maria » de Gounod, chanté merveilleusement bien. De nouveaux décors d’arbres tous blancs et la joie de l’hiver en écoutant « Caroll of the bells », avec un vieux sage, Gandhalf. Le 31 décembre, Martin, incarné par Marc-André Fortin, nous raconte son aventure de « La Chasse Galerie ». La forêt toute blanche de neige devient alors toute rouge Lucifer. Les décors changent encore une fois rapidement et on se retrouve dans la salle à manger qui accueillera toute la famille pour le réveillon du jour de l’an. Lorsque toute la parenté est arrivée, le rideau se lève sur l’intérieur de la maison avec un medley de rigodons, qui termine la soirée agrandissement.

DÉCEMBRE – La Chasse Galerie

Après une ovation, nous avons droit à un rappel où les chanteurs et chanteuses nous offrent en français et en anglais « So this is Christmas – War is over ». Pendant ce temps, derrière le rideau, le décor change une dernière fois et s’ouvre sur la place du village, en dessous du sapin, comme au début de la pièce. Les personnages reprennent leurs places dans le village et se figent, se terminant avec notre chef d’orchestre qui dirige le tout d’une main de maître sous les derniers applaudissements.

 

 

 

DÉCEMBRE – Songe d’une nuit d’hiver

Décembre, c’est une comédie musicale magique, pleine d’émotions, de chants et mélodies de Noël, pour les plus vieux mais aussi pour les plus jeunes. Ce sont une trentaine de chansons, en medley ou originales, remixées ou classiques, rappelant des souvenirs de La Bolduc et tous ces chants québécois et mondiaux qui ont embellis nos Noëls d’enfance et d’aujourd’hui. Les chanteurs, chanteuses, musiciens et danseurs sont formidables. Nous pouvons voir l’amour qu’ils ont pour leur art. Il y avait un très bel esprit de famille entre eux et nous sentions leur complicité. Les fabuleux décors étaient changés rapidement et constamment pendant toute la pièce créant une magie encore plus grande. Les chorégraphies et la mise en scène étaient époustouflantes ainsi que les costumes dans les différentes scènes. C’est un spectacle magique et inoubliable qui en met plein la vue et réveille en nous, avec bonheur, des souvenirs oubliés. Un spectacle qu’on écouterait pendant des heures et des heures, en nous faisant verser des larmes de joie.

DÉCEMBRE – Minuit Chrétien

Les chanteurs de Décembre sont : Natalie Byrns, Élise Cormier, Sylvain Doré, Marc-André Fortin, Alexandre Lapointe, Marc Hervieux, Éléonore Lagacé, Caroline Riverin et Karine Riverin du côté des adultes. Il y a aussi : Camille St-Onge, Jasmine Cantin, Raphaëlle Morissette, Colette Lemay, Éliska Lizotte-Ratthé, Julia Dumont, Julien Cantin, Raphaël Bleau, Tom-Éliot Girard et Delphine Morissette pour les enfants.

Les danseurs sont : Marie-Ève Carrière, Gabrielle Cousineau, Caroline Gervais, Fannie Landry, Serge Groulx, Alexandre Parenteau, Alexandre Carlos, Sébastien Cossette, Roxane Duchesne-Roy, Jonathan Loyer et Georges-Nicolas Tremblay. Et l’équipe des musiciens sur scène est composée de : Sylvain Doré, Félix Savignac, Étienne Ratthé et Yves Turgeon.

Décembre, produit par la troupe Québec Issime, est présenté jusqu’à dimanche, 30 décembre 2018, aux Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal.

Pour connaître l’horaire des spectacles, réserver des billets ou voir d’autres spectacles de Québec Issime, consultez http://quebecissime.net/fr/accueil

Crédits photos: Paul Ducharme.

Author: Éric Côté

Share This Post On
%d blogueurs aiment cette page :